ASSOCIATION DES DÉPORTÉS, INTERNÉS, RÉSISTANTS ET PATRIOTES

ADIRP de l'AUBE Notre association a pour but d'unir, sans distinction de tendances, de conceptions philosophiques, politiques ou de religion, tous les patriotes qui furent internés ou déportés, au cours des guerres 1914-1918 et 1939-1945, pour leur activité patriotique, leurs origines ou leurs opinions, ainsi que les familles de disparus (exécutés, assassinés ou décédés en cours d'internement, de déportation, ou depuis) dont les droits ont été notamment réglés par les lois des 8 août et 9 septembre 1948 et du 27 décembre 1954.

04 septembre 2014 ~ Commentaires fermés

« LA VOIX D’UN PEUPLE ENTIER LES BERCE EN LEUR TOMBEAU »*

get-attachment (8)Il faut féliciter la municipalité de Creney d’avoir fait un travail de mémoire exemplaire en réalisant des panneaux sur les 53 martyrs fusillés les 22 février et 22 août 1944.

Deux grands panneaux explicatifs concernant ce lieu de mémoire et 53 écriteaux portant une courte biographie et un portrait de chaque fusillé, chacun planté au pied de chacun des 53 arbres de cette esplanade dramatique et glorieuse. Cela corrige un peu le texte de la stèle qui avait autrefois peiné le monde associatif qui n’admettait pas qu’on dise que ces Résistants étaient morts «victimes de la seconde guerre mondiale». Non, ces jeunes martyrs sont véritablement morts en toute conscience de leur engagement et du fait de la barbarie nazie. Ils ne sont pas victimes puisque volontaires. Pas d’innocence chez eux, comme les massacrés de Buchères qui subirent la tactique de la terre brûlée propre aux nazis.** [...]

30 août 2014 ~ Commentaires fermés

HOMMAGE DE LA CGT AUX SYNDICALISTES RESISTANTS

DSC02014_(2)Il y a 70 ans, la ville de Troyes et son agglomération étaient libérés de l’occupant nazi par les forces alliées et la Résistance Auboise qui comptait en son sein de nombreux syndicalistes de la CGT.

La plaque en l’honneur de la bravoure et du sacrifice de ces hommes, qui ont donné leur vie pour lutter contre le fascisme, avait été retirée par la municipalité troyenne en 2006 au moment où la CGT avait été invitée à quitter la Bourse du Travail. C’est avec beaucoup d’émotion, que le 25 août, date du 70ème anniversaire de la Libération de Troyes, l’Union départementale CGT a réinstallé cette plaque sur la façade de la Bourse du Travail. L’occasion pour David Morin, secrétaire général de l’union départementale CGT, de rappeler les idéaux que portait la Résistance et qui s’étaient traduits par le programme du Conseil National de la Résistance.

plaque_cgt

→ Lire l’intervention de David Morin, secrétaire de  l’UD CGT : clic

 

 

 

[...]

29 août 2014 ~ Commentaires fermés

HENRI PLANSON NOUS A QUITTES

418Henri Planson vient de décéder, à Saint-Julien-les-Villas dans l’Aube le 23 août dernier, à l’âge de 88 ans.

Sa vie fut un éternel combat. Le fait qu’Henri soit le fils d’un certain Lucien Planson, n’est pas étranger à son parcours. Lucien qui mourut tragiquement en 1947 à Troyes et dans d’étranges circonstances, fut le fondateur du PCF dans l’Aube, militant à la CGTU, tout de suite après le Congrès de Tours en 1920, avec Doucet, Cuny,  Plard, Romagon et Gennevois. Il est sûr que le jeune Henri avait en mémoire les récits des luttes qu’avait menées son père contre la guerre du Rif ou pour la libération de Sacco et Vanzetti dans les années 20. Il se souvenait aussi des périodes de prison que la justice bourgeoise lui avait infligées pour ses articles en faveur de la paix dans la Dépêche de l’Aube. Il faut aimer les délinquants qui violent les mauvaises lois. La désobéissance est dans ces cas-là un devoir civique. Cela ne pouvait que plaire à Henri. C’est donc Lucien, l’ouvrier bonnetier, qui « apprend » à son fils le syndicalisme, la politique et, puisque c’est l’époque, la Résistance. Mais sa mère, née Albertine Petitot, sera également  un bel exemple d’affection, de solidarité et de militantisme. [...]

25 août 2014 ~ Commentaires fermés

MADELEINE RIFFAUD RACONTE LA LIBERATION DE PARIS

70 ans après, Madeleine Riffaud, Résistante, militante anticolonialiste, journaliste à l’Humanité, qui vient de fêter ses 90 ans, raconte la Libération de Paris.Image de prévisualisation YouTube

 Lire l’article sur Madeleine Riffaud dans l’Humanité du 22 août.

23 août 2014 ~ 2 Commentaires

LE CHAR « ROMILLY »

Le_Romilly_pris_d'assautCe char de combat de la 2ème DB du général Leclerc trône fièrement devant l’entrée du cimetière des Hauts-Buissons à Romilly-sur-Seine.

Si ce n’est pas le véritable (en chair et en os, pourrait-on dire), comme l’affirment certains, c’est au moins sa reproduction exacte et donc le symbole de ses exploits. Il a été placé là après de nombreuses hésitations, restaurations, transportations, enfin inauguré le 10 mai 1985 (municipalité de Georges Didier). L’industriel Pierre Boudios et le maire Maurice Camuset s’étaient beaucoup investis pour le récupérer. Car le char « Romilly » est entré le premier dans Paris, le 24 août 1944, et ce n’est pas un mince titre de gloire. Il était accompagné de deux frères d’armes, le « Champaubert » et le « Montmirail ».

Ce qu’on sait moins, c’est qu’ils étaient précédés de véhicules plus légers, des half-tracks,  qui portaient eux aussi des noms de guerre, sortis tout droit de la Guerre d’Espagne : « Guadalajara », (il arrivera le premier à l’hôtel de ville), « Teruel », « Belchite », « El Ebro », « Santander », etc, des noms de batailles menées par le Bando Republicano* qui s’appelaient Amado Granell, Luis Royo, Rafael Gomez, Manuel Lozano, etc. Républicains espagnols ou  Brigadistes qui tentèrent de briser le coup d’état de Franco. Ces combattants demandèrent, après leur départ forcé d’Espagne, à être incorporés dans les armées de la France Libre. Ils rejoignirent la Nueve (la neuvième) Compagnie d’un régiment qui avait déjà combattu au Tchad puis en Afrique du Nord avec la division Leclerc contre l’Afrika Korps de Rommel. [...]

Histoire, géographie, éduca... |
Les villages du Hainaut Fra... |
Amoursucrefictions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Henri Maitre
| histoiregeoenligne
| Matshewk